image

« d’or à trois pals d’azur, au chef d’azur portant une étoile d’or »


Famille apparue en 1070

Vicomtes de Nice, 1070; et seigneurs de :

Merindol ;1109 (territoire allant du quartier Pasteur dans Nice

A Saint-André de la Roche) sur la route de Levens.

Levens ; 1180

Dosfraires ; 1252 (commune du Broc 06)

Cour­segoules ; XIIIIe s

Revest ; 1271

La Tour-d’Utelle ; 1300

La Turbie ; 1311

Châteauneuf; XIVe s (Châteauneuf-Villevieille 06)

Roquesteron; 1330

La Roquette-sur­Var ; XIVe s

Desferres et Clans ; 1373

Saint-Jean d’Aurelles ; 1431

Toudon ; XVIe s

Bouyon et Bonson ; 1614

La Roquette-sur-Var

LAUGIER Nom des Vicomtes de Nice. Les seigneurs de Gréolières, de Revest et de Desferres en sont sans doute issus comme d’autres nombreuses familles niçoises. Rostang Laugier, vicomte de Nice, époux d’Odile de Provence,laquelle serait fille naturelle de Guillaume « le Libérateur » (+993), fit donation de Mérindol à l’abbaye de St-Pons.

Raymond Laugier, chanoine, puis, en 1166, évêque de Nice. Cette famille possédait également les fiefs de Bezaudun (vers Grasse) et Carros (dans la plaine du fleuve Var.)

En 1329, Richier Laugier vend le fief de la Turbie aux Marchesan, autre famille niçoise.

De la branche des Revest, Jean prend Sibille de Châteauneuf (1) pour épouse. Celle-ci est héritière d’une partie de ce fief.

De la branche de Desferre (Les Ferres), Pons achète la moitié de Saint-Jean d’Aurelles. Antoine et André achètent plusieurs parties du fief de Toudon, qui passent, au fil des successions, dans la famille de Grasse (1484).

Marc Laugier est premier Consul de Nice en 1607.

Jean Laugier,le sera en 1634. Marc a épousé Julie Fabri d’où :

1- Honoré, abbé de Saint-Pons,

2- Ludovic

3- René

4- Pierre-Antoine.

Le dernier mâle de cette famille est Alexandre (+ 1717), fils de René, qui eut pour héritier son neveu Jean-Paul Bonfiglio.

Enfin il existe de nos jours des descendants du couple Rostaing Laugier-Odile de Provence : l’actuelle famille royale des Pays-Bas, les ORANGE-NASSAU.

(1) Châteauneuf-Villevieille arrière-pays de Nice (25kms)

Sources: « La noblesse niçoise » J.de ORESTIS di CASTELNUOVO, 1912, Laffitte Reprints.(2002)

Publicités