« fascé d’or et de gueules »

Seigneur de Sainte Marguerite

Baron de Châteauneuf

Ancienne famille qui s’est signalée dans le notariat et la magistrature et dont les plus anciens souvenirs remontent, paraît-il, au XIIème siècle.

Paul Faraudi acquit une partie du fief de Ste-Marguerite (1) et en fut investi le 7 décembre 1647. Après lui ses descendants en reçurent la régulière investiture : André (5 mars 1681), Jean-Baptiste (27 juillet 1715), Gaspard (27 mars 1752). Mais en 1754 mourut l’intendant Jean-François-Balduini, sei gneur d’une autre portion du fief de Ste-Marguerite et qui faisait aussi valoir des droits sur la portion possédée par les Faraudi. Son neveu (2) et héritier, Jean-Ludovic Rainardi, ayant obtenu en 1772 l’assentiment royal pour entrer en possession de l’héritage, intenta un procès aux Faraudi, et après dîx-sept ans de plaidoiries et de procédures, il obtint enfin une sentence en sa faveur le 1er février 1789 et fut définitivement investi du fief entier de Ste-Marguerite, le 9 mai 1791.

Du susnommé Gaspard, naquit André Faraudi et, de ce dernier, Paul, mort encore jeune après avoir épousé une demoiselle Duc. Le fils unique de Paul Faraudi, Louis, fit partie, en 1820, de la garde d’honneur qui s’était constituée à Nice à l’occasion du séjour du roi Charles-Félix. Il suivit ensuite les cours de droit et après avoir obtenu le doctorat utriusque juris à l’Université de Turin, entreprit une carrière dans la magistrature où il parvint au grade de conseiller près la cour de Nice (1851), charge qu’il remplit jusqu’à l’annexion, recevant même (1857) la croix de chevalier des Saints Maurice et Lazare. Le chevalier Louis Faraudi avait épousé une demoiselle Saissi de Châteauneuf et de ce mariage est né, entr’autres, Alexandre Faraudi, actuellement vivant, docteur en droit, marié à la demoiselle Delphine Arnaud, héritière d’une portion du fief de Châteauneuf avec titre de baronnie. S. M. le roi Humbert, par décret royal en date du 12 avril 1885, a donné son assentiment au passage du titre de baron de Châteauneuf dans la famille, avec droit pour Alexandre Faraudi d’user de ce titre maritali nomine.

(1) Fraction du Puget. – Ce fut anciennement un fief des Glandevès, puis des Vintimille ; c’est d’une portion de ce fief, passée aux de Falcone, puis aux Laurini, que les Faraudi firent l’acquisition.

(2) Marie-Françoise Balduini, soeur de l’intendant Jean-François, avait épousé Jean-François Rainardi et leur fils fut le sénateur Jean-Ludovic Rainardi.

(Source: la Noblesse niçoise, J.de ORESTIS DI CASTELNUOVO, Nice 1912)

Publicités