« tranché d’azur et de gueules à la bande d’or accompagnée en chef d’un lys du même, en pointe de deux roses d’argent »

Famille connue à Nice depuis le XVème siècle. André Arnaud, docteur en droit, épousa Thérèse-Françoise-Marie Ghisi, héritière d’une portion du fief de Châteauneuf, portion dont elle fut investie, avec le titre de baron pour elle et ses descendants, le 3 juin 1771.

De la descendance des barons Arnaud, méritent d’être signalés :

1° Louis Aygulf (+1833), docteur en droit, Chev. des SS. Maurice et Lazare, substitut de l’avocat fiscal général à Nice, dès 1789, puis sénateur et juge du Consulat de la mer, à Nice (1815), gratifié ensuite (1829) du titre de Président ;

2° Charles, neveu du précédent, major dans l’armée royale sarde ;

3° Félix (+1884), fils du précédent et de Marianne Scarampi, docteur en droit, chef de section au Ministère des affaires étrangères du Royaume d’Italie, Officier. des SS. Maurice et Lazare (1869), Chevalier du Soleil et du Lion de Perse et de l’Ordre des Guelfes de Hanovre.

Le frère du chevalier Félix, le baron Alexandre (+1879) épousa Emilie des barons Héraud. Les deux frères n’ayant laissé aucun héritier mâle, le titre est passé à l’unique fille du baron Alexandre, laquelle, par décret royal du 12 avril 1885, a obtenu de S. M, le Roi d’Italie l’autorisation de transmettre son titre à son mari, Alexandre Faraudi, et à ses descendants.

Publicités