« bandé d’argent et de gueules »

Nous trouvons, au 14 août 1694, le décès d’Anna de Lusinge « des seigneurs du présent lieu de Châteauneuf». Au baptême du 19 mai 1705, de Claire-Marie Mari, les parrains, -les Illustrissimes sei­gneurs Octave et Demoiselle Marie-Anne, frère et soeur de Lusinge, sont qualifiés « seigneurs de ce lieu » ; de même, au baptême du 15 novembre 1705. Pierre de Lusinge, des marquis d’Arenthon, en Savoie, épousa Claire-Marie Roccamaura de Châteauneuf, dont il eut Charles­ Victor de Lusinge, lequel hérita, le 16 janvier 1773, de sa mère, d’une portion du fief de Châteauneuf. Cette portion fut ensuite vendue, 8 février 1791, à Charles­ Anselme Martini de Châteauneuf, déjà propriétaire et seigneur d’une autre portion de Châteauneuf.

Le 3 janvier 1738, est née (au château) Marie-Fran­çoise, fille de l’Illustrissime co-seigneur de Lusinge et de Mar­guerite de Giraudis. De 1705 à 1760, nous voyons très souvent mentionné, comme parrain ou témoin, le sei­gneur Pierre-Octave de Lusinge. Le 20 mai 1749, le même est qualifié « Eques Lusinge de Arenton, filius Joan Caroli. » Le 18 octobre 1757, baptême de sa fille, Marie Félicité Madeleine, « née au château ».

Publicités